Related Posts with Thumbnails

Lilizen cuisine

Blog de cuisine et recettes. Gâteaux, légumes et chocolat. Bienvenue !

jeudi 19 mars 2009

Bientôt avril : les trésors du pissenlit !

 

              Cuiller_de_cramailloteci-contre: une cuillérée de cramaillote

Depuis des années, ma mère réalise avec des fleurs de pissenlit, un vin délicieux qui se sert à l'apéritif...mais aussi la fameuse cramaillote : une gelée à la consistance de miel, très goûteuse.

Ce miel est souvent apprécié avec le foie-gras, je le préfère à l'heure du thé sur de la brioche tiède ou bien dans un yaourt nature brassé.

              fleurs_de_pissenlit

Attention, lors de votre cueillette : privilégiez des prairies, en pleine campagne, loin de la pollution et du bord des routes. Les fleurs de pissenlit ont des feuilles très découpées, aux triangles pointus, il ne faut pas les confondre avec d'autres fleurs qui se révèlent vraiment amères, et qui ont des feuilles arrondies, peu découpées.

L'heure et le temps qu'il fait, sont également deux critères importants de la cueillette. Entre 12 heures et 14 heures, c'est parfait, car les fleurs sont pleinement ouvertes au soleil et elles n'auront pas le temps de se refermer si vous les travaillez juste en suivant. Munissez-vous de gants en latex fin, par exemple, car le jaune des fleurs et le lait de leurs tiges finissent par tacher...et étêtez le pissenlit en vous aidant du pouce et de l'index, pour le couper. Cette technique précautionneuse vous facilitera l'étape suivante.

              pissenlit

ingrédients pour la cramaillote :

-400 fleurs de pissenlits (si si...comptez-les!)
-1 litre 1/2 d'eau
-2 oranges et 2 citrons non traités
-750 g de sucre

Lavez les fleurs de pissenlit à grande eau, il faut chasser les derniers habitants: petits moucherons et autres insectes!
Enlevez la corolle verte de dessous qui est amère, conservez uniquement la fleur jaune et faites-la sécher quelques heures au soleil (cette opération a pour but de développer les arômes du pollen, vous pouvez la limiter à une heure de séchage, voir "vous en passer", ce qui m'est déjà arrivé...votre cramaillote, n'en sera pas dénaturée pour autant).
Dans une bassine à confiture, à fond épais: déposez les fleurs, l'eau, les agrumes lavés et découpés en rondelles.
Faites cuire une bonne heure à feu modéré (petite ébullition) en prenant soin de bien immerger les fleurs. A ce stade, le pollen développe déjà un agréable parfum de miel...
Pressez et filtrez la mixture obtenue, pour recueillir un maximum de jus.
Ajoutez le sucre.
Faites cuire pendant 45 minutes.
Vérifiez que votre gelée a bien "pris": si la consistance d'une cuiller à café fige sur une coupelle en porcelaine, vous pouvez mettre en pots.
Ebouillantez et lavez des pots, remplissez-les de cramaillote, fermez-les immédiatement et retournez-les. Puis enfin, les redresser une fois totalement refroidis.

 

 

 

 

 

 

            Deux_verres_un_pissenlit ci-contre : cramaillote et vin de pissenlit

 

Après vous avoir donné la recette de la cramaillote, gelée de fleur de pissenlit...voici un autre trésor à réaliser en cette période de presqu'avril, car les prairies regorgent de ces fleurs d'or : c'est le vin de pissenlit, dépêchez-vous, la floraison est éphémère! C'est un apéritif que fait ma maman, ses proportions pour les ingrédients et le processus sont testés et approuvés depuis des années, vous pouvez vous y fier les yeux fermés! La recette demande environ trois mois de préparation.
Le vin peut se boire un an après, d'où l'intérêt d'en préparer suffisament, pour en avoir d'une année sur l'autre. Vous pouvez recycler de jolies bouteilles de limonade ou de bière, au bouchon en céramique, pour mettre votre vin en bouteille.
Voici les proportions utilisées dans la famille, en général: nous doublons les quantités ci-dessous, car c'est un plaisir d'en offrir avec les confitures! Et comme certains d'entre-vous ont l'air d'être très intéressés par tout ce que l'on peut faire avec cette fleur, sachez qu'il y a aussi

Ingrédients pour le vin de pissenlit :

-Pour 2.5 litres de fleurs, lavées, bien débarassées d'insectes et dont vous aurez ôté le pédoncule vert amer, il vous faut:
-5 litres d'eau
-1.750kg de sucre semoule
-185g de raisins secs (corinthe)
-1/2 citron
-25g de levure fraîche de boulanger

              R_cipients_de_fleurs_de_pissenlit

Faites bouillir ensemble l'eau et les fleurs pendant 20 minutes.
Passez les fleurs de pissenlit, ajoutez le sucre, et laissez refroidir à T ambiante.
Incorporez les raisins et le citron.
Délayez la levure dans un peu d'eau prélevée à l'ensemble refroidi, et l'incorporer au reste du liquide.
Mettre le liquide dans un récipient (seau alimentaire avec couvercle), bien le fermer, et laissez fermenter deux mois et demi à trois mois dans un endroit frais.
Surveillez de près le couvercle, qui ne va pas manquer de se bomber sous la pression!
Enfin, passé ce temps: soutirez, filtrez, laissez reposer et mettez en bouteille.
A votre santé!

Note : vous pouvez recycler les raisins de corinthe, au léger goût d'alcool (et oui!) dans des entremets, des cakes, différents types de puddings et autres quatre-quarts.

Recommandation : afin d'obtenir le meilleur rendement et le meilleur goût, il est recommandé de cueillir les fleurs, en pleine floraison et pollinisation, par temps ensoleillé, entre midi et quatorze heures.
Le vin de pissenlit se bonnifie avec l'âge, toutefois, je n'en ai jamais bu, âgé de plus de deux ans!...
L'expérience vous tenterait-elle ?

Vous avez aimé ces recettes ? Vous souhaitez d'autres recettes avec des fleurs ?

Pétales de rose ancienne cristallisés (clic)

 

 

 

 

 

Comment utiliser le pissenlit, et bien d'autres fleurs et fruits, dans cet ouvrage de référence que j'aime, que j'utilise beaucoup: c'est la Larousse des confitures de Christine ferber, vous pouvez le commander ici :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags : , , , , , ,

Posté par lilizen à 17:10 - Confiseries, confitures, vins, liqueurs - Commentaires [22] - Permalien [#]

Commentaires sur Bientôt avril : les trésors du pissenlit !

    Je découvre. Je ne savais même pas que les fleurs étaient comestibles.
    Merci pour le partage!

    Posté par Virginie, vendredi 20 mars 2009 à 05:40 | | Répondre
  • Quelle coincidence radieuse. Nous, hier soir, c'était salade de dent-de-lion, oeuf poché, pancetta grillé. Revoilà le printemps, pas de doute.

    Posté par Estèbe, vendredi 20 mars 2009 à 08:44 | | Répondre
  • Bon, je vais mettre ma marmaille au boulot !!!
    J'aime l'idée de faire du "maison" !!
    Bizzzzzzzz
    Barbichounette

    Posté par Barbichounette, vendredi 20 mars 2009 à 10:19 | | Répondre
  • c'est très très intéressant, moi qui adore faire le ceuillette et la transformer ensuite en mets délicieux... point de fleurs en vue pour le moment par chez moi...

    Posté par Mirabelle, lundi 23 mars 2009 à 08:48 | | Répondre
  • j'ai gouté de la confiture e pissenlit il y a trèès longtemps. Je devais avoir 4 ans et une cliente de ma tante lui en avait apporté un pot, j'avais beaucoup aimé mais je ne me souviens pas du goût!
    Merci pour cette recette!

    PS : la tourte poireaux-thon-gingembre, c'était trop bon!

    Posté par Maïlys, mardi 24 mars 2009 à 16:31 | | Répondre
  • je vais guetter les pissenlits cette année. ta recette de vin me plait beaucoup

    Posté par eglantine, mercredi 1 avril 2009 à 13:17 | | Répondre
  • ben zut !!!! je ne savais pas qu'on pouvait obtenir ce genre de nectar avec ces petites fleurs !!! c'est trop tard pour les ramasser ??? je n'utilise que les jeunes pousses en omelette ou salade.
    merci, je poursuis ma visite....

    Posté par Ika, samedi 11 avril 2009 à 14:13 | | Répondre
  • idée originale, bravo

    Posté par loulou, samedi 11 avril 2009 à 16:33 | | Répondre
  • info vin pissenlit

    bonjour, J'ai ceuilli mes trois litres de fleurs de pissenlit mais une fois le pedoncule oté il ne reste plus grand chose à peine 2 litres. Ayant commence je n'ai pas pu faire marche arriere j'espere donc que la quantité eatit bonne et qu'il ne faut pas que j'en r'ajoute.
    Merci beaucoup pour votre site qui me donne des idees et bonne continuation.

    A+

    Posté par eric, samedi 18 avril 2009 à 20:40 | | Répondre
  • En charchant sur le net des infos sur les pissenlits, j'arrive chez toi. Je me suis permise de mettre ton lien sur mon billet et bien sûr dès le beau temps revenu, j'aimerais tester la cramaillotte. Bises

    Posté par Minie, dimanche 26 avril 2009 à 17:52 | | Répondre
  • vous auriez une technique pour enlever la corolle verte? parce que là, ce n'est pas génial, et avant que tout passe à la poubelle...merci!

    Posté par Sandrine, dimanche 26 avril 2009 à 22:12 | | Répondre
  • et bien, c'est fou, mais j'en avais fait la semaine passée car j'avais aussi une recette, mais sans les agrumes, seulement j'ai eu envie d'ajouter de la pelure d'orange! mais j'ai alors coupé le feu ( j'ai cru!! riire mais il ne l'était pas!) il a continué de cuire et il a prit en blog!! il faut que j'en refasse! c'est vrai que c'est bon! j'essayerais la tienne!! biiises micky

    Posté par mickymath, dimanche 26 avril 2009 à 23:20 | | Répondre
  • ma grand mère étant du pays du cramoillot ( haute saone ) je fais de la cramoillotte...mais le vin qui va avec , je n'ai jamais gouté...

    Posté par mamapasta, vendredi 1 mai 2009 à 10:16 | | Répondre
  • la feuille sans la tige

    Je trouve que la feuille de pissenlit consommé sans sa tige centrale a meileur gout : avec les deux doigts en pince j'enlève la tige centrale et j'obtiens uniquement la feuille dans toute sa couleur bien verte meme qu'elle est cueillie à cette époque de l'année avec ses fleurs plus ou moins passée et je l'utilise comme je consomme de la mache pour laquelle dans le jardin elle monte en graines. Avec un peu d'huile de colza je trouve sa saveur douce et je la conserve au frais couverte d'un film de celophane pour diminuer un l'air autour des feuilles : en cette période c'est un régal avec des pommes de terre ... Dans son jardin bio on trouve tout cela ...

    Posté par mgaouyer, jeudi 14 mai 2009 à 14:09 | | Répondre
  • Je découvre votre blog et je viens de recopier votre recette de cramaillote,je vais l'essayer d'ici peu,ça me tente beaucoup, merci !

    Posté par Marie, mercredi 30 mars 2011 à 14:29 | | Répondre
  • Cramaillote

    Un GRAND merci de vous donner la peine de partager vos recettes sur le net. J'apprécie énormément et je vais de ce pas préparer cette recette qui m'a l'air délicieuse!

    Posté par cloclo, mercredi 20 avril 2011 à 15:44 | | Répondre
  • J'avais fait ce vin de pissenlit voilà 7 ans. Je l'ai sorti de la cave hier pour le déguster après une réunion avec d'amis. J'ai demandé à chacun de deviner la composition de ce nectar...ça n'a pas été facile. Il a pris une couleur de miel doré et s'est chargé en alcool, un délice ! ça été la surprise générale et la dégustation appréciée.
    Ne pas hésiter à en faire plus pour le laisser vieillir .....le travail de l'épluchage est long et fastidieux mais ça en vaut vraiment la peine.

    Posté par soiz, lundi 13 juillet 2015 à 09:29 | | Répondre
  • ...Coucou Soizic, comme ma maman en fait tous les ans (pas moi, une vraie feignasse!) j'ai la chance de déguster différents crus...Avec l'âge, le vin de pissenlit peut devenir une vraie tuerie ! A déguster sur du foie-gras...c'est un délice! bises d'été.

    Posté par lilizen, dimanche 19 juillet 2015 à 12:06 | | Répondre
  • je suis une fan de cramaillote que je réalise depuis des années avec la même recette que vous
    pour le vin j'aurais besoin d'une précision, combien de fleurs pour obtenir 2,5 l de fleurs.
    Merci

    Posté par clo, samedi 16 avril 2016 à 14:39 | | Répondre
  • bonjour, j'ai trouvé votre site et j'ai fais les deux recettes, très bon la cramaillote.pour le vin je l'ai mis dans un seau de 10l et le couvercle n'a pas bombé, cela change -'il quelque chose? je voudrais savoir si c'est normal que le vin est trouble même une fois filtré et au bout de combien de temps peut-on le boire. merci

    Posté par dinos, mercredi 2 août 2017 à 10:49 | | Répondre
    • B‌onjour, merci d'avoir fait confiance à ma recette pour vous lancer !

      Non ce n'est pas grave si le couvercle n'a pas bombé.

      On peut attendre quelques mois avant d ele boire, ce n'est pas grave si le vin est trouble.

      J'ai bu des bouteilles de 3 ans d'age qui étaient délicieuses, encore faut -il patienter jusque là !

      Bonnes vacances, bel été !

      Amicalement

      Lilizen

      De : replycom@canalblog.com

      A : lilizen@club-internet.fr

      Envoyé: mercredi 2 août 2017 10:49

      Objet : Nouveau commentaire de dinos [Lilizen cuisine]

       




      Posté par lilizen, mercredi 2 août 2017 à 16:27 | | Répondre
      • merci pour vos réponses. bel été à vous aussi!

        Posté par dinos, jeudi 3 août 2017 à 11:40 | | Répondre
Nouveau commentaire