Related Posts with Thumbnails

Lilizen cuisine

Blog de cuisine et recettes. Gâteaux, légumes et chocolat. Bienvenue !

lundi 6 septembre 2010

Pâte de soja rouge du Vietnam

                       P_te_de_soja

Fin août, Virginie, Eve et moi, nous sommes octroyé un peu de bon temps : une virée culino-bloguesque, transformée en frénésie acheteuse, dans les allées du magasin Eurasie de Bordeaux Lac.
Virginie a résisté à la tentation d'acheter de la vaisselle, chose qu'elle fait régulièrement, nous a-t-elle confié, et moi à un wok, car il fallait me mettre en quête parallèlement d'une bouteille de gaz twiny, que cela fait déjà presque 4 ans et que cela attendrait sans doute encore un peu...
           Eve, la plus végétarienne d'entre nous, semblait à l'aise comme un poisson dans l'eau "prends ça c'est vachement bien" "ah ouais comment ça se mange ?" "Tu le tranches comme ci, tu le mets à mariner comme ça..."
Je crois être passée derrière elle et avoir pris à peu près tout ce qui atterrissait dans son panier.
  Aussi n'ai-je pas hésité lorsqu'elle a sauté (non pas sur une mine) mais sur un gros pot de ?...de ?... "pâte de soja me dit-elle, c'est vietnamien, c'est un condiment fort en goût, un peu comme du fromage de roquefort, c'est spécial, mais moi j'aime bien !"
Ah oui euh...OK ! Eve avait entre les mains un joli pot rebondi comme une jarre, d'une matière opaque comme du grès, et l'étiquette décrivait succintement (et pour cause, il n'y a que ça dedans) soja, piment, sel, eau.
"Il est joli ce pot me dit Eve, je le prends aussi pour ça, il y a une grande quantité, mais j'adore ça, je l'utilise vachement souvent, je devrais en venir à bout..."
Enhardie par son enthousiasme, je prends un pot plus petit en verre (quand même je ne connais pas encore la bête!) en scrutant la consistance au travers du verre, mais à quoi peut donc ressembler cette masse rouge bordeaux...non, décidément, l'aspect ne se dévoile pas comme ça, cela attise encore plus ma curiosité.

Après avoir oublié que je n'avais que deux bras, pas de caddie à roulettes et que je prenais le tramway comme ça, je suis revenue à la maison, excitée à l'idée de découvrir des saveurs nouvelles, dont le fameux "pandan" choisi en feuilles et si souvent chanté par les blogs.
Ce n'est pas le soir même mais le lendemain que j'ai plongé cuiller (à café) la première dans mon pot, secondée en cela par une copine aussi gourmande que moi, hein Alex, l'était bon mon condiment exo ?...hi hi hi...!
J'en ris encore, car j'ai vite compris que ce n'était ni de la sauce tomate ni de la mayo et oui Eve, j'ai réussi à dompter ce bocal à l'étiquette prometteuse et au contenu à la consistance délirante.

                IMG_6286

Comment décrire la pâte de soja rouge ? Et bien sous un aspect mou, voire visqueux, aux couleurs presque vicsérales  : beige foie-gras et sang bordeaux je dirais...se cache un goût...fort en sel et piment!!!!!!!!!!
La bête doit bel et bien être mélangée à d'autres ingrédients si vous ne voulez pas mourir déshydraté.
Je me suis rappelé que Eve l'avait comparé au Roquefort, je l'ai donc marié à de la crème de soja, pour une sauce de caractère, mais douce, qui convient super bien aux pâtes...
C'est alors peu pimenté, et le sel peu à peu disparaît au contact d'un autre ingrédient en plus grande quantité.

Je pense que l'on peut en mettre dans à peu près tout ce qui a besoin d'être à la fois "lié" et "relevé", façon asiatico-maison bien sur, ou ici dans une recette un peu plus sérieuse de ma chère Gracianne.
Voilà, vous savez tout de ma sauce du moment, en attendant vos idées...recettes bienvenues !

              IMG_6302 la couleur saumonée kitch de la pâte de soja rouge délayée à la crème de soja...

Sauce de caractère à la pâte de soja rouge du Vietnam :

ingrédients pour deux assiettes

-1 cuiller à café de pâte de soja rouge du Vietnam
-5 cuillers à café de crème de soja

               Mélangez et...c'est prêt à être utilisé, en nappage, un régal ! Comme ci-dessous sur ce bol de spaghetti, haricots mungo cuisinés et rondelles de tempeh frites, miam !

               Spaghetti__haricots_mungo_verts_cuisin_s__rondelles_de_tempeh_frites

C'est-y pas beau toutes ces couleurs, hummm ?

 

Retrouvez le groupe L'Eau à la Bouche sur Facebook (clic)

 

 

Tags : , , , , , , , ,

Posté par lilizen à 18:03 - Conserves, condiments - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires sur Pâte de soja rouge du Vietnam

    ça, Valerie, je n'imagine même pas la jolie grimace que tu a produit en essayant d'en manger en direct....la prochaine fois tente de boire de la sauce nuoc mam avec une paille si tu veux vraiment faire pire...
    Tu peux en mettre aussi dans le bouillon des soupes aux nouilles ( phở )
    En attendant on a passé une chouette journée!

    Posté par mamapasta, lundi 6 septembre 2010 à 21:42 | | Répondre
  • Haha

    J'ai bien aime suivre cette epopee au magasin asiatique! Grande fan de nourriture d'Asie, cet article me fait tres envie!
    En tout cas, j'aime beaucoup le plat que tu as finalement concocte avec la pate de soja, bravo!

    Posté par Mlle Pigut, lundi 6 septembre 2010 à 21:55 | | Répondre
  • merci pour ce partage, je ne connaissais pas et j'ai hâte d'y gouter

    Posté par Babeth, lundi 6 septembre 2010 à 22:06 | | Répondre
  • C'est principalement un condiment pour relever les plats en sauce ou les marinades. La version japonaise (miso rouge) est plus soft! Bonne idée que ton association avec la crème de soja!

    Posté par Patrick CdM, mardi 7 septembre 2010 à 07:26 | | Répondre
  • Je ne connaissais pas du tout! Merci pour cette allèchante découverte!

    Posté par Julie, mardi 7 septembre 2010 à 17:21 | | Répondre
  • Ah j'adore ! Un temps fou que je n'en ai pas acheté ! Je me souviens d'un petit déjeuner, à Canton je crois, où j'avais mangé des gros ravioli farcis avec cette pâte de soja fermenté ; moi aussi, j'en compare le goût au roquefort !

    Posté par Valérie, mardi 7 septembre 2010 à 20:41 | | Répondre
  • héhé, comme je te comprends!
    je suis allée à eurasie cette semaine, heureusement que j'avais un timing serré et le traffic encombré, ça m'a évité d'y passer 12 plombes et demi et d'acheter la moitié du magasin =)

    Posté par Maïlys, jeudi 9 septembre 2010 à 16:15 | | Répondre
  • Miam !!!

    Bonjour,

    Première fois que je passe sur ce blog et je suis très étonnée de retrouver cet aliment au milieu des recettes !!!

    C'est effectivement un peu le roquefort des asiatiques, peu "d'occidentaux" peuvent apprécier. J'ai fait goûter à mon copain : un échec de plus !

    Je me permets de proposer une recette :
    - du riz blanc
    - des travers de porc
    - du choux chinois
    - ce fameux ingrédient

    Préparation :
    - Faire cuire du riz (jusque là j'imagine que tlm est OK)
    - Faire bouillir les travers de porc dans de l'eau mélangée au nuoc mam pour saler la viande
    - Faire cuire le choux chinois à la vapeur puis le débiter en larges lamelles
    - Préparer 2 càs de ce mélange, bien écraser le soja avec des baguettes et NE RIEN RAJOUTER


    Méthode traditionnelle ^^ de dégustation :
    Du riz blanc, on s'en sert au fur et à mesure dans les petits bols "chinois".

    Disposer dans différentes assiettes le chou d'un côté, les travers de porc de l'autre.

    Piocher au fur et à mesure selon nos envie, et tremper (le porc ou le chou) dans cette fameuse sauce, qui relèvera le tout, salera le choux, épicera la viande. Pas trop, c'est fort !!!

    Bon app, et pour plus de recettes "viet" je vous invite à visiter mon nouveau né : http://xushi.canalblog.com/

    D'ailleurs il m'en reste au frigo, et celà me donne des idées, je proposerai une recette la semaine prochaine

    Bise !

    Posté par Xushi, jeudi 24 mars 2011 à 08:36 | | Répondre
  • Contrairement à ce que dit Patrick CdM, ce n'est pas l'équivalent du miso japonais (qui est plutôt ocre/jaune d'ailleurs et qui est de la pâte de graines de soja légèrement fermentée). J'ai déjà trouvé ce dont tu parles ça en version chinoise: c'est du TOFU fermenté! En effet c'est très très fort (donc très éloigné de la conception japonaise de la notion de gôut) avec en effet un gôut quasiment aussi puissant que le roquefort. je ne savais pas du tout comment le manger, merci d'avoir fait un article la dessus. Mais en effet cela peut-être un bon moyen pour faire des "sauces roquefort" moins grasses.

    Posté par Ben, lundi 19 septembre 2011 à 20:46 | | Répondre
  • Base de sauce salade

    Je viens d'ailleurs de l'utiliser comme base de sauce salade et c'est très bon!

    Posté par Ben, lundi 19 septembre 2011 à 20:49 | | Répondre
Nouveau commentaire