Related Posts with Thumbnails

Lilizen cuisine

Blog de cuisine et recettes. Gâteaux, légumes et chocolat. Bienvenue !

mercredi 19 avril 2006

Avril : les trésors du pissenlit, partie 2

                  Cuiller_de_cramaillote_et_fleurs               

Après vous avoir donné la recette de la cramaillote, gelée de fleur de pissenlit...voici un autre trésor à réaliser en cette période du mois d'avril, car les prairies regorgent de fleurs d'or: c'est le vin de pissenlit, dépêchez-vous, la floraison est éphémère! C'est un apéritif que fait ma maman, ses proportions pour les ingrédients et le processus sont testés et approuvés depuis des années, vous pouvez vous y fier les yeux fermés! La recette demande environ trois mois de préparation.
Le vin peut se boire un an après, d'où l'intérêt d'en préparer suffisament, pour en avoir d'une année sur l'autre. Vous pouvez recycler de jolies bouteilles de limonade ou de bière, au bouchon en céramique, pour mettre votre vin en bouteille.
Voici les proportions utilisées dans la famille, en général: nous doublons les quantités ci-dessous, car c'est un plaisir d'en offrir avec les confitures! Et comme certains d'entre-vous ont l'air d'être très intéressés par tout ce que l'on peut faire avec cette fleur, sachez qu'il y a aussi cette recette de chutney, qui a l'air très intéressante...ainsi que ces capres de bourgeons floraux (si si!) et bien sur, la traditionnelle salade, réalisée à base de ses feuilles...bon appétit! pissenlits_en_marmite2

pissenlit

Vin de pissenlit

Ingrédients:

-Pour 2.5 litres de fleurs, lavées, bien débarassées d'insectes et dont vous aurez ôté le pédoncule vert amer, il vous faut:
-5 litres d'eau
-1.750kg de sucre semoule
-185g de raisins secs (corinthe)
-1/2 citron
-25g de levure fraîche de boulanger

            2_verres ci-contre: cramaillote et vin de pissenlit

Faites bouillir ensemble l'eau et les fleurs pendant 20 minutes.
Passez les fleurs de pissenlit, ajoutez le sucre, et laissez refroidir à T ambiante.
Incorporez les raisins et le citron.
Délayez la levure dans un peu d'eau prélevée à l'ensemble refroidi, et l'incorporer au reste du liquide.
Mettre le liquide dans un récipient (seau alimentaire avec couvercle), bien le fermer, et laissez fermenter deux mois et demi à trois mois dans un endroit frais.
Surveillez de près le couvercle, qui ne va pas manquer de se bomber sous la pression!
Enfin, passé ce temps: soutirez, filtrez, laissez reposer et mettez en bouteille.
A votre santé!

Nota : vous pouvez recycler les raisins de corinthe, au léger goût d'alcool (et oui!) dans des entremets, des cakes, différents types de puddings et autres quatre-quarts.

Recommandation: afin d'obtenir le meilleur rendement et le meilleur goût, il est recommandé de cueillir les fleurs, en pleine floraison et pollinisation, par temps ensoleillé, entre midi et quatorze heures.
Le vin de pissenlit se bonnifie avec l'âge, toutefois, je n'en ai jamais bu, âgé de plus de deux ans!...
L'expérience vous tenterait-elle?

p_tales_de_rose_cristallis_s_016 01_p_tales   Comment utiliser le pissenlit, et bien d'autres fleurs et fruits, dans cet ouvrage de référence que j'aime, que j'utilise beaucoup: c'est la Larousse des confitures de Christine ferber, vous pouvez le commander ici :

 

 

 

 

 

 

Tags : , , , , , , , , , ,

Posté par lilizen à 10:40 - Confiseries, confitures, vins, liqueurs - Commentaires [38] - Permalien [#]

Commentaires sur Avril : les trésors du pissenlit, partie 2

    tisane

    je vais essayer le vin de pissenlit que je ne connaissais pas, je cherchais des recettes de tisanes de pissenlit pour éliminer

    Posté par odile, samedi 1 mars 2008 à 22:05 | | Répondre
  • salade de pissenlits

    je viens de lire tous les commentaires sur le pissenlit,et je suis heureuse de voir tout ce qu'on peut faire avec le pissenlit. j'en mange frequemment en été en salade,mais je ne savais pas qu'on pouvait l'utiliser pour les douleurs rhumatismales,alors que j'en souffre en ce moment. je vais en boire en tisane. j'en ai dans ma cour et là,je ne vais pas m'en priver.d'ailleurs ce soir,je fais une salade et je vais essayer le miel de pissenlit. dernierement,j'ai entendu jean-pierre coffe aux grosses têtes qui en parlait et qui ventait tous les effets bénéfiques pour notre santé.merci pour les recettes.

    Posté par monique du 76, jeudi 6 mars 2008 à 17:40 | | Répondre
  • Question sur la fermentation

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site que je trouve très sympa.
    Je suis très intéressée par le vin de pissenlit et comme beus je me pose la question sur la fermentation.
    - Faut-il lâcher la pression ou laisser en risquant que le récipient éclate.
    - Est-ce que la fermentation a besoin de se faire sous pression ou non ?
    - Qu'est-ce qui est mieux, récipient en verre ou en plastique
    Merci d'avance pour vos éclaircissements,

    Posté par BCR, mardi 11 mars 2008 à 16:37 | | Répondre
  • réponse à la fermentation

    bonjour à tous
    je suis entrain de faire l'apéritif de pissenlit et j'ai voulu voir si d'autres personnes avaient différentes recettes et bien non à qq chose près.pour la fermentation je fais comme lilizen je mets dans une seau avec un couvercle ( vous pouvez en récupérer dans les supermarchés à la charcuterie, et oui rien ne se perd!! et ils sont très pratiques) et il n'est pas nécessaire de mettre sous pression, le couvercle c juste pour que rien ne tombe dedans vu qu'il faut laisser 3 mois au frais. C'est vraiment très bon et un plaisir quand vous voulez faire l'offrir. Je n'ai encore jamais entendu qqun dire que ce n'est pas bon.c'est une longue préparation mais quel plaisr de faire soit même et naturel en +
    bonne préparation à tous et tchin tchin
    bientôt il va y avoir les fleurs de sureau pour faire le sirop c'est très bon et
    très raffraichissant l'été
    francine

    Posté par francine, lundi 7 avril 2008 à 17:06 | | Répondre
  • Un grand merci matinal

    je dois organiser un atelier Cramaillotte à base de pissenlits donc imagine si ta recette va m'être précieuse, très beau blog

    je te classe toi aussi parmi les gens qui ont la chance d'avoir une fée qui habite dans leur tête

    je reviendrai souvent

    Bonne journée

    et encore mille mercis

    Posté par mapie, lundi 23 février 2009 à 08:38 | | Répondre
  • Tiens j'ai pas vi de pissenlit en Guyane.?...

    Posté par colette, mercredi 19 avril 2006 à 16:40 | | Répondre
  • Merci pour ces deux recettes avec des pissenlits. Je ne connaissais que les salades, le "miel" et les feuilles. En un clic, j'ai presque doublé mon répertoire ! Et comme je pars bientôt en vacances à la campagne...

    Posté par Virginie, jeudi 20 avril 2006 à 15:55 | | Répondre
  • C'est génial cette recette. J'espère pouvoir essayer très bientôt, je suis fan de ce genre de boisson. L'an dernier, on avait fait du vin de rhubarbe. C'était délicieux, ça pétillait avec un super goût de litchi... On s'en est régalait.

    Posté par Sandra, jeudi 20 avril 2006 à 21:32 | | Répondre
  • Pissenlit, sureau, les boissons sauvages !

    L'année passée, sur le principe du vin de pissenlit,j'ai fait une boisson pétillante de sureau:

    - 1 kg de fleurs
    - 1 kg de miel
    - 15L d'eau
    - 1 citron ou 7 g d'acide citrique
    - levure de boulanger.

    Matériel
    -dame Jeanne (pot en verre de différentes contenances (5 à 30 L)
    -bouteille avec bouchon mécanique (cidre, bière,...)

    Préparer un levain pour ensemencer la dame Jeanne, dissoudre les levures dans de l'eau et du sucre 12 h avant de les ajouter dans la dame jeanne(permet d'être sur que nos levures sont bien en forme, la fermentation débute rapidement).

    Faire infuser les fleurs doucement pendant 30 min, filtrer, ajouter le miel et laisser refroidir (en dessous de 24°c, pour ne pas tuer les levures)et ajouter vos levures.

    Refermer la dame-jeanne avec un plastique alimentaire serrer avec un élastique (permet d'évacuer le gaz émis lors de la fermentation en protégeant la boisson des attaques extérieures (champignons)) et la placer dans une pièce à +/- 20°c.

    Surveillance:

    - la fermentation doit commencer dans les 24h (ça bouillonne pas mal), sinon rajouter des levures

    - remuer de temps en temps en fin de fermentation ,de - en -de bulle se dégage (les levures ont consommé quasiment tout le sucre, cette étape va de 10 jours à 1 mois selon les conditions extérieures), pour stimuler les levures. Ne plus remuer pendant 3 jours (les levures retombent au fond), soutirer en laissant la lie au fond, pour obtenir une boisson claire, mettre en bouteille en ajoutant 6 g de sucre par litre ( pour une refermentation en bouteilles et donc une boisson pétillante !

    Cette boisson est à consommer bien fraîche et dans l'année, les bouteilles doivent être stockées debout pour que le dépôt de levures ne trouble pas la boisson au service.

    Bonne dégustation

    PS: on peut doser l'alcool de notre boisson
    Il faut 17 g de sucre (ou 25 g de miel)par litre pour faire 1°d'alcool, on dose selon les goûts

    Posté par Fred, samedi 4 avril 2009 à 08:53 | | Répondre
  • je viens de finir de filtrer pour faire de la gelée,et je ne savais pas qu'il existait aussi du vin de pissenlit, pardon de la "liqueur de curé" (charmant nom). Je vais vite profiter de la floraison de ces jolies fleurs pour essayer ce nouveau nectar. Merci pour la recette.

    Posté par noele, dimanche 5 avril 2009 à 18:50 | | Répondre
  • C'est passionnant Lili, je n'aurais jamais pense qu'on puisse faire quelque chose les fleurs. Avec juste 25g de levure, c'est plutot une biere non? Est-ce tres alcoolise?

    Posté par Gracianne, lundi 24 avril 2006 à 13:48 | | Répondre
  • Je ne sais pas si j'oserai vraiment, mais ayant des tas de pissenlits dans mon jardin, les cueillir avant la propagation va devenir obligatoire bientôt donc pourquoi ne pas en profiter .....

    Posté par Manue, lundi 24 avril 2006 à 22:29 | | Répondre
  • Justement !!!! je cherchais cette recette ! J'ai siroté cette boisson il y a de nombreuses années dans le Poitou, et c'est excellent. Merci Lili !

    Posté par Saveurs Sucrées, mardi 25 avril 2006 à 17:24 | | Répondre
  • dégazage fermentation

    pour le seau fermer hermétiquement l'astus consiste a bricolé un siphon col de cygne sur le couvercle
    pour un dégazage de la fermentation de l'eau dans le col de cygne permet a la pression des gaz de s'échapper sans que l'air ne rentre dans le seau

    Posté par olive02, mardi 28 avril 2009 à 18:47 | | Répondre
  • vin de pissenlit

    JE VIENS DE LIRE LES COMMENTAIRES CONCERNANT LA FABRICATION DU VIN DE PISSENLITS , ELLES SONT ENTRAIN DE MACERER DANS L'EAU ENSUITE CERTAINS FILTRENT AVANT D'Y AJOUTER LES ORANGES,CITRONS...ET D'AUTRENT LAISSENT LES FLEURS AVEC;J'AI EGALEMENT VU DES RECETTES AVEC OU SANS LEVURE. QUELQU'UN A T'IL ESSAYE CES DIFFERENTES RECETTES POUR COMPARER AFIN DE ME DONNER SON AVIS MERCI ZAZA

    Posté par ZAZA, mercredi 29 avril 2009 à 18:26 | | Répondre
  • tisane de pissenlit, quelles sont ses propriétés

    Bonjour, je m'appelle Manou et je voudrai connaître les propriétés de la tisane de fleurs de pissenlit et doit-on les mélanger avec d'autres herbes médicinales. Merci beaucoup

    Posté par manou, mardi 5 mai 2009 à 21:29 | | Répondre
  • Vin de pissenlit

    J'en fait environ 60l tous les ans dans une grande bonbonne. Il ne faut pas fermer hermétiquement.
    je dose à 15 litres de fleurs (un grand seau) pour 10 litres d'eau bouillante que je jette sur les fleurs, il ne faut pas faire une décoction, je laisse macérer 24heures, je récupère uniquement le jus, j'ajoute 4 kg de sucre, quelques citrons coupés en rondelles fines. un peu de chaleur, environ 20 degrés (important) et la fermentation se fait seule sans ajouter de levure. Remuer tous les jours, et lorsque la fermentation est finie, ça s'écoute à l'oreille, mais il faut compter environ trois mois, il faut filtrer et remettre dans la bonbonne bouchée cette fois pour encore trois mois, au delà de cette période, vous soutirez avec un tuyau en faisant attention de ne pas atteindre le fond et vous bouchez dans des bouteilles normales où des jolies et originales que vous avez mises de côté. Dans la cave, il se conserve plusieurs années, et comme le vin il se bonifie avec e temps. Il ,faut le boire frais, mais Attention c'est alcoolisé !

    Posté par web-dd, vendredi 15 mai 2009 à 16:00 | | Répondre
  • Vos recettes commentaires et votre engouement pour la recette me remplissent de joie !
    Je prends bonne note de tout : tuyau à dégazage (hi !)
    et autres subtilités !
    Bon vin de pissenlit à tous !
    Lilizen

    Posté par lilizen, vendredi 15 mai 2009 à 19:49 | | Répondre
  • Vin de pissenlit

    Bonjour,
    Comment "peser" 2.5 litres de pissenlits ? Vous serait-i possible de convertir en grammes ou en kg svp ? en tous les cas merci ++++ pour cette recette !

    Posté par Anna, samedi 10 avril 2010 à 14:53 | | Répondre
  • doit-on

    bonjour

    merci pour la recette; Je viens de faire, toutefois dois-je garder ma mariejeanne (verre transparent dans le noir ou à la lumière
    remerciements

    Posté par meilh56, lundi 12 avril 2010 à 16:45 | | Répondre
  • un délice la crémaillote

    j'ai découvert la recette de la crémaillote c'est super bon ,pour ceux que ça interesse moi je me suis servi une 2eme fois des memes pétales et des memes fruits c'est aussi bon seulement la premiere fois je filtre juste le jus sans le presser
    j'ai également fait la re cette de vin mais lail faut attendre un peu avant de gouter en tout cas merci

    Posté par bruno l, mardi 20 avril 2010 à 12:14 | | Répondre
  • vin pissenlit

    Pour les assoifés .....

    Posté par CRINI, mercredi 21 avril 2010 à 19:58 | | Répondre
  • explosion

    Je viens de découvrir votre recette de vin de pissenlits, et vous en remercie !
    Mais n'ayant rien pour mesurer les 2,5 L . .(j'avais pas encore lu la casserole de 1L). J'ai donc mis 400 fleurs, comme j' ai lu dans une autre recette ! Résultat dans quelques mois .

    Attention, pour les fleurs de sureau. La première tentative, dans les années 70, les bouchons ont explosés et les bouteilles se sont vidées ! ! ! Alors, têtus la deuxième tentative, j' ai fais exploser des bouteilles de champagne, car j'avais bloqué les bouchons au fil de fer ! ! ! !
    Depuis que j'ai comtemplé les éclats de verre plantés dans les poutres. . . . je laisse les fleurs sur l'arbre.

    Posté par popcornmuse, lundi 26 avril 2010 à 23:58 | | Répondre
  • questions sur le pissenlit

    que représente les 2,5 litres de fleurs de pissenlit utilisées pour le vin ?
    merci pour les recettes que je vais essayer rapidement !

    Posté par Lili de toulouse, mardi 26 septembre 2006 à 10:59 | | Répondre
  • bonjour Lili (comme me), je viens de vous envoyer un petit mail !

    Posté par lilizen, mardi 26 septembre 2006 à 11:11 | | Répondre
  • hourra !

    Depuis plusieurs années je fais de la cramaillotte,(chez nous on dit CRA)elle restait désespérément liquide. Je la faisais avec du sucre gelifiant pourtant. Hier j'en ai fait avec du sucre cristalisé, j'ai laissé cuire 3/4 d'heure et HOURRA ! on peut renverser le pot, en plus elles sont super belles à regarder. Si j'ai du courage, je pense que je vais essayé l'apéro !

    merci pour les bons conseils.

    P.S. je fais aussi mes étiquettes et je n'arrive pas à trouver des images de pissenlit que l'on a le droit de copier. Celles que je trouve sont énormes et avec des textes dont je n'arrive pas à me débarrasser.

    Merci d'avance si vous avez un "truc"

    Et bravo pour le blog !

    Posté par copol24, jeudi 31 mars 2011 à 11:50 | | Répondre
  • Cueillette de pissenlit

    Apres avoir fais une recherche pour savoir comment on cueuille le pissenlit, je ne sais pas a quelle endroit me procurer
    la houlette, qui sert à cueillir le pissenlit. Pouvez-vous m'informer SVP?
    J'aimerais en avoir deux.
    Merci,
    Sentout
    PS Je regrette pour le clavier anglais!

    Posté par Sentout, mardi 26 avril 2011 à 01:42 | | Répondre
  • vin de pissenlit

    peut-on remplacer la levure fraiche par des sachets de levure seche? si oui quelle quantité dois-je mettre?

    Posté par magnolia, mardi 15 mai 2012 à 14:49 | | Répondre
  • Bonjour, pour la levure, comme je ne suis pas spécialiste, j'ai trouvé ça sur le net :
    *15g de levure fraiche = 7,5g levure sèche active = 5g levure sèche instantanée (2 cuillères à café - type briochin), donc pour 25g de levure fraïche, je vous invite à faire le calcul.
    Merci d'être passé poar là et bonne cuisine !

    Posté par lilizen, jeudi 17 mai 2012 à 11:54 | | Répondre
  • combien de fleurs??

    Bonjour,

    J'ai une bonne recette de chutney, mais voilà, que représente 1 kilo de fleurs de pissenlit? Combien dois-je en cueillir?

    Merci, et félicitation pour votre site

    Posté par Michèle Fiset, mercredi 23 mai 2012 à 05:40 | | Répondre
  • Les liens en début de ce tuto sont morts. Dommage !
    Possible d'avoir des précisions quant au filtrage ? chinois + papier essuie-tout ? filtre spécial levures ?
    Perso j'ai filtré à l'essuie-tout et au bout d'un an j'ai un dépôt en bouteille et une refermentation. Donc j'avais au début un vin moelleux, j'ai maintenant un vin pétillant un peu amère.

    Posté par lacfab, mercredi 23 avril 2014 à 10:39 | | Répondre
    • Merci pour vos remarques, je viens de rectifier les liens, bien actifs à nouveau ! Vous pouvez filtrer au travers d'un torchon propre bien sûr, bon courage !

      Posté par lilizen, jeudi 24 avril 2014 à 13:16 | | Répondre
  • vin de pissenlit

    Pour mesurer les fleurs de pissenlit il faut prendre 1 casserolle d'un litre et c'est cela qui sert de mesure donc 2,5 litres egale à 2,5 casserolles de fleurs remplies.Moi je fais la recette sans levure de boulanger mais avec 500 gr de raisins secs 3 citrons et 3 oranges,je remue tous les jours et laisse 21 jours.Cela s'appelle dans certaines regions "la liqueur de curé" car avant les pretres offraient souvent cette boisson à leurs visiteurs.Ca se conserve plus de cinq ans

    Posté par pupuce06, dimanche 1 avril 2007 à 10:48 | | Répondre
  • merci !

    merci Pupuce pour ces compléments d'informations.
    La casserole c'est en effet pratique ! Pour le nombre d'années : je ne le savais pas car je n'en ai jalmais bu au-delà de deux/trois ans, mais c'est un vin de conserve et cela ne peut être que meilleur !
    ...et puis j'aime bien ce joli nom de "liqueur de curé" ! Encore merci !

    Posté par lilizen, dimanche 1 avril 2007 à 12:22 | | Répondre
  • Bonjour, avec mon mari nous voulons essayé. petite question: pourquoi devon nous mettre un couvercle. et s'il se bombe, il faut le rouvrir pur que ca "dégaze" et ensuite on le referme?
    merci d'avance

    Posté par chonchon, mercredi 22 avril 2015 à 13:08 | | Répondre
    • Bonjour Chonchon, oui il faut mettre un couvercle plastique, pour éviter les souillures et pour créer une fermentation, mais il faut surveiller pour ne pas que ça "explose" et ouvrir de temps en temps afin de "dégazer". Bon courage pour votre boisson.

      Posté par lilizen, jeudi 7 mai 2015 à 11:07 | | Répondre
  • fermentation

    bonjour,

    j'ai suivi votre recette, cependant au lieu de mettre dans un seau avec couvercle, j'ai mis dans des bouteille de coca. Je les ai jamais vue autant gonflée. elle sont ovales et le bouchon est gonflé sur son dessus!!!
    Dois -je lacher la pression ou laisser en risquant que ça éclate.
    Est-ce que la fermentation a besoin de se faire sous pression ou non ?

    Posté par beus, samedi 21 avril 2007 à 15:56 | | Répondre
    • bonjour Beus, normal que ça gonfle c'est la fermentation, il faut surveiller et faire dégazer si c'est le cas sous peine d'éclater. mais si le mélange est entreposé au frais, genre dans une cave ou un endroit pas trop "chaud", ça va. Bel été, Lili.

      Posté par lilizen, dimanche 19 juillet 2015 à 12:24 | | Répondre
Nouveau commentaire