Related Posts with Thumbnails

Lilizen cuisine

Blog de cuisine et recettes. Gâteaux, légumes et chocolat. Bienvenue !

vendredi 5 août 2005

La kumato

              KUMATO

La semaine dernière au monop' de mon quartier...que vois-je? Une petite tomate de couleur kaki, presque kaki-foncé, virant sur le noir...
Je regarde l'étiquette, il est annoncé kumato: 3.75 euros.
La kumato késako?...me demandè-je, ignarde que je suye (..."les verres au fond du café"...hum hum!).

Je fais ni-une, ni-deux, j'en achète! Bien décidée, de retour à la maison, à en apprendre un peu plus, grâce à sa majesté le Net!...
et à la déguster tout net!

Zouuuuuu! Retour-Maison en moins de deux. Dzoiiiiiiing! Allumage de mon ordi-préféré, et là...horreur!...
Vlà-t-y-pas que j'apprends que j'ai acheté la tomate à bobo par excellence! Ah vouiiii? Mince alors!

Pour ceusses qui ne savent pas ce que sont les bobos, et qui penseraient que les dites tomates peuvent donner des maux de bidon...et bien non!...
c'est pas ça!...bobo, rappelons-le est l'abréviation de:"bourgeois-bohêmes". J'ai donc acheté la tomate qui reste chère en été?
Vouiii....ben d'abord, tout-il-est-cher maintenant, et avec le passage aux roros -pffff...mais non! pas les "routiers-roturiers"!...n'importe-quoi!...c'est comme ça que je surnomme mes euros!- on sait plus vraiment où on en est, alors...!

La kumato est 20% plus chère que les autres tomates (ah vouiii; j'avais remarqué, merci!), la kumato, est issue du géant suisse de la semence: Syngenta.( houlala, un géant de la graine! Ca se corse, je n'avais jamais entendu parler de ça...A part les graines de haricot géants peut-être....sinon...j'vois pas!)
La kumato est résistante aux chocs, euhhh parle-t-on toujours de tomate-là? Zêtes surs qu'on essaye pas une bagnole?....Zavez pas prévus des zairbags par hazard?
Pur produit de marketing ou véritable nouveauté qui change les donnes du goût? 

Ben justement, voyons ça...

Je la hume. Ca sent la tomate conservée en supermarché, un parfum atténué par le froid des frigos, mais bon...je la coupe, je la goûte,  et lààààà...bof...!
rien de bien palpitant. Ok... c'est ferme, c'est juteux au milieu, c'est une tomate de compète quoi!
Je suis un peu déçue, vivement que je croque dans les tomates du jardin de mon papa, bien chaudes de soleil, juteuses et parfumées!....

Pffffffffffffff, bobo!....moi?....non maiiiiiis!!!!!!!!!!!!!!!!!!J'aurai tout entendu!

Un tout petit peu gogo... à la rigueur!

Pour en savoir plus sur la kumato, clic sur les différents liens ci-dessous :

Retrouvez le groupe L'Eau à la Bouche sur Facebook (clic)

Tags : , , ,

Posté par lilizen à 01:18 - y.Produits/Matériel/Denrées culinaires/Shopping - Commentaires [17] - Permalien [#]

Commentaires sur La kumato

  • Chère et standardisée

    Oui j'avais déjà remarqué ce produits dans nos Migros suisses. Mais le prix etait completement dissuasif et donc je me réjooouis de ton essai.

    Si donc ca vient de l'industrie des OGM et compagnie, je me réjouis de ne pas l'avoir acheter, rien de mieux que la petite tomate, avec quelques marques disgracieuses, mais sans engrais et pesticides de l'industrie agroalimentaire. Ils font des semences qui ne peuvent pousser (a vitesse grand V certes) qu'avec l'achat des leurs engrais et pesticides...

    Posté par texmex, vendredi 5 août 2005 à 07:53 | | Répondre
  • Si tu veux te procurer de vraies bonnes tomates, il faut aller sur les marchés que fréquente Joel Thiébault, à Paris.
    En tout cas, l'humeur de ton billet, m'a bien fait rire...

    Posté par saveurs sucrees, vendredi 5 août 2005 à 08:02 | | Répondre
  • Je n'en avais jamais vu, mais au cas où je trouverais cette tomate sur ma route, j'ai bien compris qu'il fallait passer son chemin

    Posté par papilles pupille, vendredi 5 août 2005 à 13:15 | | Répondre
  • En fait...

    ...anne...on peut aussi l'acheter et se faire sa propre idée!
    Juste une pour le sport!
    Joël Thiébault...je ne crois pas que j'aurai le temps d'aller le voir avant de déménager!....snif!
    Bises tout le monde!

    Posté par lilizen, vendredi 5 août 2005 à 14:10 | | Répondre
  • Tu peux te faire livre les tomates de Joel sur le site www.lehautdupanier.com. Ou planter un petit plant de tomates chez toi, nous on a fait une récolte de tomates cerises alors qu'on a qu'un appui de fenêtre intérieur de 8cm de large !!! Et elles étaient délicieuses. Dernier recours : livraison en Chronopost des tomates de ton papa ?

    Posté par ester, vendredi 5 août 2005 à 14:56 | | Répondre
  • livraison à domicile?

    ...tiens...concernant les légumes, je n'y avais jamais songé...c'est peut-être une erreur...
    Mais j'espère trouver un marché d'enfer, là où je vais m'installer!
    Sinon, cueillettes en poitou, dans le jardin de mon père, pour les prochains WE, obligée!
    J'ai habité 20 ans Paris, je me souviens de ma première expérience tomate-en-balcon:une centaine de petits pousses, que je voulais toutes garder, les mimis!
    Je n'y connaissais rien du tout...beaucoup n'ont rien "donné", et celles qui poussaient, montaient en "tige", (à l'époque , je n'y connaissais rien, je vous dis!" hi hi!), à tel point, que j'ai du acheté des tuteurs, certains pieds faisant 1.80m de haut!
    C'était la forêt vierge dans l'appartement...heureusement haut de quatre mètres sous plafond...
    Soupir...
    Qui a dit que je n'avais pas de talent de jardinier?
    Pfffffffffffffff......

    Posté par lilizen, vendredi 5 août 2005 à 19:59 | | Répondre
  • C'est dommage pour cette tomate. Elle est mignonne quand même.

    Je dois dire que, comme observatrice américaine (Attention. Lire des Amériques, pas une habitante des États-unis. Holà), je vous plains vraiment pour l'euro, car je remarque que le niveau des prix a augmenté considérablement. Je vous souhaite que votre pouvoir d'achat ne soit pas trop rogné pour autant.

    T.

    Posté par Tarzile, dimanche 7 août 2005 à 20:38 | | Répondre
  • Tomate relookée!!!!!

    bravo pour le billet!!! La tomate en question n'aura pas un réel et durable succes mais ce qui est important d'observer c'est la crainte des semenciers,producteurs de chimie,et des grands distributeurs de voir le premier légume (un fruit en réalité)en valeur perdre des parts de marché au profit d'autres produits moins"juteux".Il ne faut pas oublier que la tomate a conquis le monde et s'est adaptee à beaucoup de climats. Il y a une prise de conscience du déclin possible de ces tomates insipides sans parfum et souvent sucrées parce que le sucré plait à une majorité de consommateurs.Il faut réhabiliter ces tomates cultivées localement par nos grands parents et qui prenaient le temps de pousser(on leur donnait le temps). Il ne s'agit pas de retourner en arriere mais de retravailler ces varietes pour les rendre plus adaptées à nos besoins actuels sans les dénaturer!!!
    mais cette question se pose également pour d'autres légumes et c'est notre patrimoine varietal qui s'évapore de jour en jour.

    A trés vite ,

    Joël

    Posté par joel thiebault, mercredi 10 août 2005 à 19:29 | | Répondre
  • Merci...

    ...à vous, de fournir à notre lanterne naïvement éclairée, ces précisions...et d'être passé par mon blog avec de vrais sabots...de jardin!
    Lilizen

    Posté par lilizen, mercredi 10 août 2005 à 19:47 | | Répondre
  • meilleures chaudes

    Bonjours, et bien moi je l'ai goutée sur toutes les coutures cette Kumato! Il est vrai qu'en salade c'est pas mieux que les autres( En plus on est pas habitué à la couleur! c'est comme le rouleau de réglis rose! et oui il est à la fraise! Mais on est tellement habitué à l'autre!)Bon revenons en au Kumato; j'ai par contre était super surprise lorsque je l'ai cuisinée avec des filets de poissons que je faits au four! Moutarde à l'ancienne comme d'hab, crème et tomate...et là super! un gout de tomate fabuleux!Alors notre Kumato serait elle meilleure chaude! A confirmer!!!

    Posté par marie, vendredi 9 novembre 2007 à 12:59 | | Répondre
  • un délice...

    Bonjour! pour ma part je trouve cette tomate vraiment très bonne.
    Je l'achète principalement pour la cuisiner avec de la mozzarella, en y ajoutant sel/poivre et beaucoup d'huile d'olive!

    Commme on dit souvent, les goûts et les couleurs...

    Vous l'aurez compris, le mieux reste de la goûter !

    Posté par leon, dimanche 17 février 2008 à 20:16 | | Répondre
  • kumato

    Cette Tomate est sans caractère ! une vrai tomate de fast food facile à couper, sans vraiment de goût, pas de forme etc, etc...
    pur produit de consommation.

    Posté par bimba, lundi 13 avril 2009 à 21:32 | | Répondre
  • KUMATO

    Pas du tout d'accord avec le commentaire de la testeuse et je vous recommande cette tomate qui est délicieuse.... Faites vous votre propre idée en la goûtant vous même

    Posté par Chicco13, mercredi 26 avril 2006 à 12:53 | | Répondre
  • bonsoir chicco13

    là où je te rejoins, c'est que l'on devrait toujours tout testé/goûté soi-même, pour se faire sa propre opinion. Car, les goûts et les couleurs, comme on dit...
    Je rappelle d'ailleurs que j'ai acheté la tomate "kumato", par curiosité gourmande, comme quoi , quelque part, j'ai été séduite par sa couleur...(très malin ça!)
    Je ne connaissais pas son curriculum-vitae, j'avais l'intention de la goûter, et donc de me faire ma propre idée.

    Ce qui ne me convient pas avec le lancement de la kumato par exemple (et c'en est un bon), ce sont les raisons des personnes qui réalisent ces recherches sur des espèces,
    elles doivent répondre à des besoins marketing (tels que: uniformisation du goût, calibrage, look, résistance aux manipulations...)
    Et oui...on a du mal à concevoir qu'on parle toujours de denrées consommables, là!

    Une fois ces "faux besoins" repérés, les créateurs/chercheurs, en font un fer-de-lance pour standardiser un produit, le lancer sur le marché, et qu'il soit ultra consommé (faut bien rentabiliser).
    Lorsque dans un article du Monde, Florence Amalou souligne: "...création d'une tomate pour tous usages: salade, cuisson, sandwichs, sauce...qui se découpe facilement, etc...", elle met le doigt sur un truc...et ça me fait réagir en sautant au plafond!
    Car là, on est bien loin du domaine du goût, à quand la standardisation du chou-fleur sans odeur, de la pêche qui ne "pluche" pas et qui ne jute plus sur les doigts, j'en passe et des meilleures?!...
    Ce qui fait la richesse des produits alimentaires, c'est leur diversité de goût, et d'origine. Tendre vers un goût unique, une volonté de standardiser ce goût...c'est bien triste, et ça ne profite qu'aux personnes qui créent des besoins-marketing, encore une fois.
    Même si on nous fait croire que la kumato, est précieuse et bonne (il y a des centaines d'espèces de tomates très bonnes)...et au dessus du lot (panier?) en la vendant fort chère...à cela, je n'ai pas envie d'adhérer, tout est une question d'éthique.

    Souvenons-nous, que pour répondre à de soi-disants besoins de société (réduire les coûts de production, donc les prix de revient et de vente), certaines industries peu scrupuleuses, soutenues par l'agro-alimentaire, nous ont "pondu" des merveilles telles que les élevages intensifs d'animaux, ou le maïs transgénique.
    Souvenons-nous, que le goût est à éduquer, manger moins et meilleur est une façon de résister à des industriels peu scrupuleux, faiseurs d'argent, et loin de toute affaire de goût...
    Manger mieux, sera bientôt, une façon de "sauver notre peau".
    Pour conclure, on peut trouver que la kumato est bonne, tout est une question de goût comme je le disais...tout est une question de goût, et de politique, certainement...

    Lilizen

    Posté par lilizen, mercredi 26 avril 2006 à 19:05 | | Répondre
  • en effet...

    Depuis l'espagne (castille), où je reside actuellement, je viens moi aussi de rencontrer au detour d'un supermarché... la "kumato"...

    Curieux, je l'ai acheté et gouté, et suis d'accord avec tout le monde, cette "komate" n'est ni bonne, ni mauvaise, elle est standardisée.

    Ce qui m'inquiète le plus dans cette histoire de creation vegetale synthetique, c'est que nulle part ne soit inscrit le pedigree du legume; bien au contraire on le présente coññe une "Tradition" sur le paquet !!!

    Non seulement on fait passer du transgénique pour du traditionnel, mais en outre on essaye de manipouler le consommateur, en ne memtionnant aucun reel contenu informatif ?¿

    Nous sommes vraiment en daNGER, l'ere des geneticiens sans gène et du virtuel sans vertue, est déjâ dans notre assiette.

    Alors au'il esxiste des centaines d'espèces naturelles de tomates ( violettes, longues, jaunes, poivrees, oblongues, en forme de poire...) totalememt interdites de production par je ne sais quelle machiavelique dispositions europeennes, on nous balance la tomate en plastique, sans même nous prevenir.

    On nous prend vraiment pour des clons.

    Posté par papillonyx, vendredi 12 mai 2006 à 14:32 | | Répondre
  • je ne suis pas épatée

    Je ne crois pas que je changerai les tomates rouges et gouteûses pour des tomates noires et insipides.
    Susi

    Posté par susi, samedi 27 juin 2009 à 22:45 | | Répondre
  • Tatoufaux

    Bravo pour ce billet très drôle. Je réagis par rapport aux commentaires qui sont venu après.
    Qui a dit que c'était une variété OGM ? D'où ça sort ça ??? Là où nous sommes en DANGER, c'est lorsque tout le monde se met à faire des racourcis sans jamais vérifier si c'est vrai.

    Posté par Ginette, jeudi 28 septembre 2006 à 15:29 | | Répondre
Nouveau commentaire